Retrouvez ici la liste complète des artistes exposants au Festival Cap sur les Arts depuis 2011.

GAUTRON Arnaud

Sans Titre 32 - acrylique et papier sur toile, 98x147 cm, 2015

“Je peins une nature tachée, qui bave. Mes images sont des ombres, des restes fugitifs, des mémoires brouillées, témoins de traces rendues indélébiles. Ce sont des prophéties d'un monde qui fuit.”

C’est ainsi que je présente la série la plus aboutie de mes peintures, « Prophéties d’un monde qui fuit ». Elles sont le résultat d’une recherche picturale basée sur l’exploration de la matière, porteuse de sens et de mémoire. Le médium utilisé, mélangeant peinture acrylique et papier absorbant imbibé d’eau, permet en séchant un jeu de textures plus ou moins profondes, dans lesquelles se découpent des ouvertures où peut naître la lumière. Fortement inspirées par la nature, construites par itérations successives et selon une approche instinctive de la composition, chaque toile peinte résout une tension qui lui est propre en proposant au regard un support émotionnel et une invitation à s’y plonger, en prenant son temps.

GIAMBRONI CAVALLINI Carla

Mitogramas

Mes sujets de prédilection sont les thèmes du double, l’animalité et les relations qui nous relient les uns aux autres. En synthèse le but de mon travail est de chercher un certain type de dynamisme, représenté par la spirale, symbole récurrent représentant le changement et le passage. (Carla)

Je travaille le bas-relief (Mitogramas) et en ronde-bosse (sculpture-modelage).

Lire la suite...

GIAMBRONI José-Luis

L'idole, 15x16 cm

Mon travail est centré sur l’individu et la mémoire. L’accumulation de ces informations, souvenirs propres et empruntés constituent un vocabulaire dans lequel je puise.

Un témoin est le guide et responsable, le maître de cérémonie de ces jours toujours mal fermés.

Des êtres restent prisonniers entre les pliures de ce temps mal réglé, englouties dans l’oubli prêt à réapparaitre et à répéter des histoires sin fin.

J’aborde mes sujets par les biais de la pointe sèche, et l’eau forte, les mieux adaptés au ma thématique.

HOFFMANN Godwin

Sans titre (référence 12.1.3)

Godwin Hoffmann est un artiste plasticien allemand né en 1945 et décédé en 2013.

En partant de l'expression figurative, il trouve rapidement sa voie dans la peinture non-figurative marquée par le constructivisme. Libéré du calcul mathématique par l’introduction de moyens aléatoires, il abandonne la peinture de chevalet. Ses recherches fondées sur la forme de l’œuvre le conduisent à réaliser des tableaux à caractère sculptural, s’adressant également à la cimaise et à l’environnement, lesquels deviennent une part constituante de l’œuvre.

Appliquant des règles strictes à ses compositions et animant ses toiles de larges bandes verticales colorées, son travail joue sur les résonances chromatiques. La couleur détient en effet un rôle prédominant dans son oeuvre, comme marque du geste pictural mais aussi dans la façon de la mettre en valeur, de l’inscrire dans l’espace. A partir de 1992, Godwin Hoffmann s'intéresse à la technique du fusain sur papier réalisant un nombre important de dessins. Parallèlement à la peinture et au dessin, son œuvre compte également des gravures.