PALOMBIT Marie-Christine

Le corps, le mouvement, la femme nourrissent mon travail depuis toujours.

Suite à mon exposition sous forme d’ installation-parcours « Femmes sauvages » de 2015, une rencontre me pousse à partir en Arizona aux Etats Unis rejoindre quarante femmes, marcher ensemble dans le désert, pratiquer des rites amérindiens avec les indiens Navajos et suivre l’enseignement de « Ho rites de passage ».

A mon retour, nourrie de ces expériences uniques et initiatiques, je crée une série de vingt toiles de 140 x140 sur papier que je marouflerai sur toile.

Aujourd’hui, je mets en œuvre une série de cinq toiles de 220 x 210 sur le thème du Voyage du Héros (monomythe proposé par Joseph Campbell). J’ai incorporé des pigments fluorescents à ma peinture et ces œuvres ont une double lecture. Celles en lumière du jour symbolisent ce que nous percevons de la forme immédiate des choses et les autres, qui nécessitent une lumière noire, révèlent une autre lecture plus souterraine et détachée du réel, suggérant une version plus secrète, celle de notre territoire inconscient.

En 2007, un film de l’INA formation met en scène mon travail plastique « Faire corps ou le geste créateur » sous la direction de Bernard Monsigny (France 2, Envoyé Spécial, Pro CD, etc…). En 2015, Marcel Nakache réalise « A la lumière du geste et du trait » pendant une séance scénographiée où je réalise avec mon modèle mes « Calligraphies organiques ».